La place de la réflexologie dans la prise en charge des scolioses et attitudes scoliotiques des ados


À l’adolescence, ce n’est pas une découverte, le corps de nos enfants change.

C’est une période de préparation à l’âge adulte au cours de laquelle ont lieu des étapes clés du développement. Il s’agit de l’acquisition de l’indépendance tant au plan social qu’économique, l’affirmation de sa propre identité, les compétences nécessaires pour vivre en tant que jeune adulte. Les risques de dérapages sont donc très présents, tant au niveau social que physique, et peuvent devenir des réalités.

C’est également durant cette période que les scolioses et les attitudes scoliotiques font leur apparition dans la majeure partie des cas.



Quelle est la différence entre scoliose et attitude scoliotique ?



Le site ameli.fr, nous explique la différence entre les 2 types de déviation de la colonne :

« La scoliose est à distinguer de l'attitude scoliotique. On parle d'attitude scoliotique quand la colonne vertébrale présente une déviation réductible (le médecin peut la diminuer par un changement de position, particulièrement si le patient est couché). En cas de scoliose, la déviation n'est pas réductible… »



Quelle est la prise en charge de cette pathologie ?



Elle est globale et multiple. Il faut souvent une prise en charge médicale (orthopédique, neurologique, …)

Bilan radiologique de diagnostic d'une scoliose de face et de profil chez un adolescent de 13 ans
Bilan radiologique de diagnostic d'une scoliose de face et de profil


Chacun aura son rôle à jouer pour soulager l’adolescent et l’aider à passer ce cap difficile.


La réflexologie accompagnera le jeune dans un mode global (relâchement physique et psychique) pour permettre une meilleure assimilation des soins prodigués par le corps médical et paramédical.